Get Adobe Flash player

 

Commentaires :Conclusion détaillée et argumentée. Cet exemple est particulièrement approprié à la rédaction d’un rapport de stage ou d’un mémoire (niveau Bac+2 à Bac+5) portant sur une fonction spécifique ou métier rencontré au sein d’une organisation (entreprise, association…).

 

Le contrôleur de gestion joue un rôle de plus en plus important au sein de l’entreprise. Non seulement il travaille en amont avec les services de conception ou opérationnels mais il suit également en aval la rentabilité du produit conçu.

 

Ainsi, sa fonction au sein de l’entreprise est véritablement transversale.

 

En effet, responsable d’une ou plusieurs entités de production ou de vente, il est capable par une analyse fine et une gestion rigoureuse de déceler des économies. Les entreprises investissent donc de plus en plus dans les systèmes d’information pour lui donner les moyens de progresser et d’optimiser sans cesse la gestion économique et financière de ses entités.

 

Ces nouveaux outils développés permettent au contrôleur de gestion d’effectuer des études toujours plus précises concernant par exemple les achats, les coûts de revient, les productivités, les volumes…

 

Il s’agit d’informations qui permettent ensuite d’instaurer une démarche d’amélioration constante chez les fournisseurs mais également au sein des différents services de l’entreprise. Les résultats de ces études et analyses peuvent également amener l’équipe dirigeante d’une entreprise à revoir ou faire évoluer changer les stratégies (commerciales, industrielles, logistiques…) de l’entreprise.

 

 

Le contrôle de gestion s’impose donc de plus en plus comme un service incontournable de l’entreprise renforcé par le fait que bon nombre d’entreprises, dans un contexte de marché difficile, cherchent à optimiser leurs coûts de production et développer leurs volumes de vente.

 

Même s’il n’est pas autonome dans toutes les entreprises, le contrôleur de gestion est toutefois rattaché à la direction financière et trouve de plus en plus sa légitimité au sein du comité exécutif de la société.

Partager cet article sur Facebook